Indice de l’électricité: le Gabon régresse au 9ème rang africain

© SEEG

Dans son traditionnel indice de développement des infrastructures en Afrique, la Banque africaine de développement (BAD) a révélé le classement des pays africains en fonction de leur production totale d’électricité. Ainsi, classé 8ème en 2016 et 2017, le Gabon chute d’un rang en 2018 pour se retrouver au 9ème rang avec 20,61 points, soit 4,2 points de moins qu’en 2017.

Contribuant de manière significative au développement humain, mais aussi à la réduction de la pauvreté et à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), le développement des infrastructures est une priorité pour  chaque pays. Ainsi, au Gabon, pays marqué par les nombreuses difficultés en la matière, la BAD révèle un indice relativement élevé par rapport à un pays comme le Maroc.

En effet, prenant en compte la production totale d’électricité, y compris l’énergie importée de l’étranger, mais aussi l’énergie générée privée et publique, cet indicateur de la BAD est mesuré en millions de KWh produits par habitant. En analysant tous ces facteurs, le Gabon se classe donc 9ème pays africain devant le Ghana, la Côte d’Ivoire ou encore le Nigeria, mais aussi premier en Afrique centrale.

A noter, comme l’a rappelé la BAD, que « les données utilisées pour l’estimation des quatre composantes de l’Indice de développement des infrastructures, sont collectées depuis plusieurs sources ». Le Gabon, malgré des difficultés apparentes, est donc l’un des pays les mieux lotis en matière d’accès à l’électricité en Afrique comme le souligne l’institution financière africaine. Le pays en quête d’excellence devra tout de même redoubler d’effort pour améliorer sa position.

Laissez votre commentaire