Indice de développement de l’Internet : Le Gabon leader de la région Afrique Central et de l’ouest au classement IUT

Vue aérienne de Libreville © D.R

Grand satisfecit au sein des intervenants dans le monde des NTIC au Gabon après le dernier rapport de l’Union Internationale des Télécommunications « Mesurer la société de l’information », publié le 15 Novembre 2017, et qui classe le Gabon premier de la région de l’Afrique central et de l’Afrique de l’ouest et 6émé au niveau du continent.

De l’avis des experts, ce rapport constitue le recueil des données et des analyses les plus fiables et les plus pertinentes sur le développement des TIC dans le monde. Gouvernements, organisations internationales, banques de développement et analystes du secteur privé du monde entier s’y réfèrent abondamment.

Pour la deuxième année consécutive, le Gabon réalise un boom spectaculaire dans le classement le mondial de l’indice du développement de l’Internet et gagne 12 places.

Ce résultat est dû à la performance sur trois facteurs essentiels parmi les 11 évalués par l’UIT:

  1. Nombre d’utilisateurs Mobile : selon l’observatoire de l’ARCEP juin 2017, le taux de pénétration global mobile dans la population a atteint les 162% qui a permis au Gabon d’atteindre la notation maximale sur cet aspect.

2. Parc abonnés Data : Gabon Telecom se taille la part du lion dans cette analyse, l’opérateur a effectué une croissance spectaculaire de son parc internet mobile de l’ordre de 34%  entre 2016/2017 et occupe 62.5% de la part de marché sur ce segment.

OpérateursGabon TelecomAirtelAzur
Part de marché59%36%5%
Part de marché Internet Mobile62.5%37%0.5%

Répartition des parts de marché des opérateurs : source ARCEP T1-2017

3. Bande passante International : Sur cet aspect Le Gabon possède une capacité globale de bande passante internationale de 14.5 Go dont près de 87% est assurée par Gabon Télécom via le câble Sat3.

Cet indicateur s’améliorera davantage dans les années a venir grâce aux extensions programmées, car l’opérateur historique  prévoit une augmentation à 30Go pour répondre à l’extension de la demande liée au nouveau usages de la 4G et de la fibre optique d’ici la fin de l’année.

Au Gabon, nul ne peut contester que l’Internet a changé la manière de vivre des citoyens, de communiquer et de faire les affaires. On peut dire que le pays est entré de plain-pied dans la société de l’information et de télécommunication permettant à la population de profiter des nombreux services et applications fournis via l’Internet.

Laissez votre commentaire