dimanche,29 novembre 2020
Accueil A La Une Incident sur le chantier de l’Ambassade de France: les précisions de FACO-Construction

Incident sur le chantier de l’Ambassade de France: les précisions de FACO-Construction

L’incident survenu le 13 octobre 2020 sur le chantier de construction de la nouvelle Ambassade de France au Gabon n’est pas passé inaperçu sur les réseaux sociaux et a donné lieu à des interprétation pour le moins inopportunes quant au professionnalisme de la société adjudicataire FACO-Construction. C’est dont pour tordre le cou à ces allégations que l’entreprise de BTP a, par le biais d’un communiqué, non seulement tenu à édifier l’opinion sur cette affaire mais surtout rassurer ses partenaires quant au respect des normes QHSE en matière de construction. 

Si le 16 octobre dernier, l’ambassade de France au Gabon avait, sur sa page Facebook,  apporté quelques précisions sur les contours de cet incident qui n’aura eu aucune conséquence majeure sur « les ouvrages déjà réalisés », l’entreprise en charge des travaux a dans son communiqué tenu à édifier l’opinion sur certains contours de cet incident qui a « affecté les installations de chantier provisoires établies en vue de la construction de l’auvent de la façade du futur bâtiment »

Dans sa communication, et contrairement aux allégations distillées ça et là « l’incident n’a causé aucune perte en vie humaine ». « Le personnel impliqué, pris en charge immédiatement sur site, n’a subi aucune atteinte corporelle autre que des lésions superficielles ; diagnostic confirmé par les services hospitaliers compétents après examens complémentaires », précise le communiqué de FACO-Construction. 

Expliquant à son tour les raisons de ce léger incident, l’entreprise révèle que ce sont les intempéries successives enregistrées ces dernières semaines sur la capitale qui ont « ameubli sur une zone limitée le remblai apporté pour permettre la réalisation du coffrage d’une dalle ». « Lors du coulage à la pompe à béton, des madriers se sont légèrement enfoncés dans ce remblai détrempé, entraînant des dommages sur un étai et par effet « domino », l’effondrement de cette petite partie du coffrage », indique la direction générale de FACO-Construction. 

Consciente de l’importance du respect des normes de sécurité en matière de construction, l’entreprise précise que le respect desdites normes QHSE aura permis de limiter les dégâts. Preuve du professionnalisme dont FACO-Construction fait montre, après ce léger incident  le chantier a repris son cours normal après la sécurisation de la zone.

Certifiée ISO 9001:2008, FACO-Construction est depuis des années un acteur économique important dans l’industrie du BTP, et fait partie des leaders dans les domaines de la Construction, menuiserie, ébénisterie, vitrerie et les faux-plafonds. Il dispose d’une expérience avérée dans le domaine de la construction puisqu’il a oeuvré à la réalisation d’infrastructures telles que le nouveau siège de la BGFIBank à Libreville; du Centre hospitalier universitaire Mère et Enfant Fondation Jeanne Ebori ou encore le Centre hospitalier universitaire d’Owendo.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion