Incident sur le bâtiment de la CNSS: la direction générale rassure les riverains

Bâtiment de la CNSS à l'origine de l'incident © GMT

Ce mardi 23 octobre, le secrétaire général de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), Romaric Youmou, a tenu à s’expliquer lors d’une conférence de presse sur les incidents survenus il y a quelques jours mettant en cause cet organisme. En effet, le bâtiment qui devrait abriter ses locaux et dont les travaux sont en arrêt, qui présentait un danger pour les populations vient d’être sécurisé.

L’immeuble dont les travaux litigieux entamés en 2014 ont été arrêtés inopinément, est entouré d’un échafaudage au bois vieilli qui s’effrite et s’abat sur les toitures des habitations annexes. Une situation pour le moins dangereuse qui a contraint les populations riveraines à interpeller les responsables de l’organisme afin de trouver une solution pérenne et d’éviter la survenue d’un drame.

Selon les propriétaires des habitations environnantes, l’infrastructure demeure un danger quotidien d’autant plus que l’immeuble abandonné en 2016 par la société Soaco semble ne présenter aucune garantie structurelle. « J’ai entendu par l’entrepreneur et radio-trottoir comme on dit que ce bâtiment n’a pas respecté les normes. Est-ce que la Cnss a fait venir un entrepreneur pour une expertise approfondie», s’insurge Annie Colette Messani, voisine immédiate dudit bâtiment.

A ce propos, les responsables de la Cnss ont tenu à rassurer les populations sur le lancement des démarches pour remédier à ce problème. La Cnss a saisi de ce fait un huissier pour faire le constat de l’état de la bâtisse, et lancé un appel d’offre d’une nouvelle société pour procéder à un renforcement de l’échafaudage. « Ce qui pose problème aujourd’hui c’est l’échafaudage, vous constaterez qu’il y a plus de peur que de mal, Toute une partie va être enlevée, il n’y aura plus d’échafaudage », a indiqué le secrétaire général de la Cnss, Romaric Youmou Mbot.

Laissez votre commentaire