Incertitude sur la rentrée scolaire: Allô Francis Nkea !

Francis Nkea, ministre de l'Education nationale © D.R

Alors que se profile le mois d’octobre, période souvent prévue pour la rentrée académique, la date exacte du retour des élèves dans les écoles, lycées et collèges du Gabon demeure inconnue. Une incertitude accentuée par la disparition des radars du Ministre d’Etat, ministre de l’Education nationale, Francis Nkea, qui laisse parents et apprenants dans l’expectative.

Dans l’opinion, chacun y va de son interprétation sur la rentrée scolaire 2018-2019. Cela est alimenté par des rumeurs relayées en abondance sur les reseaux sociaux. Une situation encore plus incompréhensible puisque du côté du gouvernement et plus particulièrement du département en charge de ce secteur éducation, le premier responsable reste muet comme une carpe.

La  dernière sortie officielle de Francis Nkea a eu lieu au mois d’août passé, lors de la visite du Lycée Paul-Indjendjet-Gondjout (LPIG) de Libreville, pour s’imprégner des besoins de cet établissement public secondaire. Au cours de ce déplacement, il n’avait rien dit sur le calendrier scolaire laissant tout le pays dans l’incertitude.

Pour l’heure,les responsables d’établissements  ont bien procédé à la rentrée administrative le 17 septembre dernier en se basant essentiellement sur le calendrier de fin d’année dernière, en attendant bien sûr une prise de parole du detenteur du «ministère le plus grand au monde» sauf si ce dernier a décidé de privilégier sa campagne électorale au détriment de l’avenir des jeunes Gabonais.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire