Incendie d’un​e fourgonnette​ de Police à Port-Gentil​ : Le PDG s’indigne

C’est dans une déclaration incendiaire lue par son porte-parole, Clémence Mezui Me Mboulou, à son siège, le vendredi 28 juillet 2017, que le Parti démocratique gabonais (PDG), a dénoncé l’incendie «mystérieux» ayant littéralement consumé le 27 juillet dernier un véhicule de Police stationné devant la base vie de l’Etat -Major des polices de Port-Gentil.

Le PDG qui soupçonne un attentat perpétré par les partisans de la Coalition pour la nouvelle République. La ville frondeuse de Port-Gentil, la capitale de la province de l’Ogooué Maritime est le fief politique de Jean Ping, qui se dit «président élu» et continue de revendiquer «la victoire» de la présidentielle du 27 août 2016.

Clémence Mezui Me Mboulou n’a pas manqué à l’occasion de sa déclaration de fustiger au nom du Parti démocratique gabonais, avec «la dernière énergie ces actes de violence et de défiance qui ont tendance à se multiplier dans notre pays». «Aucun gabonais, aucun ami du Gabon ne peut rester indifférent devant la volonté manifestée par ceux qui, en se posant en voyous antipatriotes, veulent voir voler en éclat notre vivre ensemble»; a-t-elle condamné.

Par ailleurs, elle a appelé la classe politique à la raison et à condamner publiquement les discours violents et les actes anti- démocratiques posés par certains hommes politiques.

Laissez votre avis