Incendie de la Poste SA : le gouvernement annonce l’ouverture d’une enquête

© DR

Suite à l’incendie qui a ravagé une partie du siège  de la Poste S.A, le ministre d’Etat, en charge de la Poste, Alain Claude Bilie-By-Nze, accompagné du Président-Directeur Général de cette entreprise, Michaël Adande, s’est rendu sur les lieux du sinistre pour faire le constat de l’étendue des dégâts occasionnés. A cet effet, il a annoncé l’ouverture d’une enquête afin de déterminer l’origine et les circonstances de cet incident.

En effet, les espaces de travail concernés par ce sinistre abritaient auparavant les opérations de Western Union, avant l’affectation des équipes chargées du paiement des pensions et des salaires d’un certain nombre d’agents de l’Etat en ces lieux. Dès le déclenchement de l’incendie les sapeurs-pompiers ont promptement pu circonscrire les flammes et les dégâts dans la nuit.

A la suite de cette catastrophe, le membre du gouvernement a indiqué qu’une «enquête a été diligentée pour déterminer l’origine et les circonstances de cet incendie», estimant d’ailleurs que la coïncidence de cette événement à deux jours du paiement des salaires soulevait quelques questionnements. Il a également rassuré les usagers sur la continuité des services afin que les salaires des fonctionnaires et la retraite des pensionnaires soient payés dans les meilleures conditions.

Revenant sur les difficultés que traverse actuellement la branche bancaire de la poste, Alain Claude Bilie-By-Nze a assuré que le gouvernement était à pied d’oeuvre afin de trouver une solution de sortie de crise et permettre ainsi la pérennisation des services postaux sur l’ensemble du territoire national y compris dans les zones jugées non rentables par les banques commerciales traditionnelles.

Laissez votre commentaire