Importation illégale de ciment : cinq responsables de Foberd-Gabon à «Sans famille»

Prison centrale de Libreville © D.R

Accusés d’importation illégale et livraison frauduleuse de 20 000 tonnes de ciment en complicité avec l’homme d’affaires franco-italien Guido Santullo, des responsables de l’entreprise Foberd Gabon viennent d’être incarcérés, à la suite de leur directeur général Mesmin Sigha.

En effet, au cours de l’information judiciaire ouverte à la suite de cette affaire, André Foukou Mbah, directeur délégué; Florentin Takougoum, directeur délégué adjoint; Louis Bertrand Ntene Wojiwo, informaticien; Louis David Youkep, inspecteur général des services et Emmanuel Jérôme Kweda, chef de division délégué finances et comptabilité auraient reconnu leur implication.

Ainsi, lors des interrogatoires menés par les autorités judiciaires, le directeur délégué adjoint, Florentin Takougoum, dans ses aveux, aurait reconnu avoir commandé à Guido Santullo 20 000 tonnes de ciment d’une valeur d’un milliard 470 millions de Fcfa. Louis Bertrand Ntene Wojiwo, l’informaticien de l’entreprise Foberd Gabon, reconnait avoir dissimulé des informations fiscales et comptables dans des disques amovibles.

Le directeur délégué, André Foukou Mbah, a quant à lui reconnu non seulement avoir soustrait des documents compromettants du bureau du directeur général Mesmin Sigha, afin que les agents de police ne mettent pas la main dessus, mais aussi dissimulé des documents comptables à l’import, les pièces de caisse, les sauvegardes de la comptabilité, et les entrées de ciment en machine sur instruction de son patron.

Par ailleurs, ce dernier a egalement avoué avoir aidé à sortir frauduleusement du territoire gabonais son compatriote et employé à Foberd-Gabon. Il faut souligner d’ailleurs, que ces cinqs dirigeants tous de nationalité camerounaise, sont aussi poursuivis pour emploi irrégulier et immigration illégale.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire