Immunorex DM28: le Pr Donatien Mavoungou replique à travers un ouvrage

Pr Donatien Mavoungou © D.R

Voilà quelques années maintenant que l’Immunorex DM28, un immunodéficient, découvert par le professeur Donatien Mavoungou, est remis en cause par les professionnels de la santé. Acculé, c’est par la voie de l’écriture que le professeur a choisi de répondre à ses détracteurs à travers un ouvrage intitulé, «Immunorex DM28 – Approche thérapeutique anti-VIH par le contrôle du stress oxydatif de la formation à l’observation», qui retrace la genèse de son médicament.

Le professeur Donatien Mavoungou,  inventeur de l’immuno-regulateur DM28 est contesté par ses pairs de la recherche et de la santé, et notamment par ses collègues du Cenarest. Dans son ouvrage qui paraîtra prochainement, il expose sa théorie et défend clairement ses positions.

La sortie officielle du livre du professeur Donatien Mavoungou, «Immunorex DM28 – Approche thérapeutique anti-VIH par le contrôle du stress oxydatif de la formation à l’observation», publié aux éditions Thierry Sajat, fera l’objet d’une conférence de presse prochainement dans la capitale française pour découvrir «son parcours scientifique et l’ensemble des études et essais cliniques qui ont été réalisés depuis 20 ans», ainsi que «les résultats obtenus sur plusieurs milliers de patients du continent africain». La date de ce rendez-vous n’a néanmoins pas encore été communiquée.

Pour rappel, l’immuno-régulateur, a connu un franc succès en République démocratique du Congo, où il était commercialisé avant que l’organisation mondiale de la santé (OMS) ne  porte un jugement peu favorable quant à la mis ene vente dudit médicament.

Pourtant, selon le professeur Donatien Mavoungou, «ce nouveau médicament est parfaitement bien toléré par l’organisme et n’a déclenché aucune complication ni effet secondaire». Plus important encore, aucun cas de mort clinique n’a été enregistré. Un argument en faveur de DM28 que le professeur Mavoungou va tenter de défendre au cours de la conférence de presse qu’il prépare.

Laissez votre commentaire