jeudi,29 juillet 2021
AccueilA La UneIle Mbanié: Mborantsuo, Rossatanga-Rignault, Serge Mickoto défendront le Gabon devant le CIJ

Ile Mbanié: Mborantsuo, Rossatanga-Rignault, Serge Mickoto défendront le Gabon devant le CIJ

Ecouter cet article

Le contentieux territorial opposant le Gabon à la Guinée Equatoriale sur la propriété des îles Mbanié, Cocotiers et Conga a donné lieu le 30 mars dernier à une première confrontation devant la Cour Internationale de  Justice (CIJ). Une séance tenue par visioconférence qui a abouti à un certain nombre de points de procédure notamment la désignation des Agents de chaque Etat, ordre de dépôt des  mémoires des Parties et délais de dépôt de ces mémoires. 

C’est par le biais d’un communiqué rendu public ce mardi 13 avril que le ministère des Affaires étrangères a tenu à faire le point sur la procédure pendante devant la CIJ au sujet du contentieux frontalier qui oppose le Gabon et la Guinée équatoriale. En effet, outre les actions bilatérales, menées sous les auspices de l’ONU, les deux parties étaient face à cette juridiction internationale. 

Au terme de cette audience tenue par visioconférence, contexte Covid-19 oblige, la Cour a rendu sa première décision en l’occurrence l’ordonnance du 7 avril 2021 portant entre autres désignation des Agents de chaque Etat, ordre de dépôt des  mémoires des Parties et délais de dépôt de ces mémoires. Ainsi, pour la partie gabonaise, les agents désignés et qui sont habilités à engager l’Etat  souverain devant la Cour. C’est la présidente de la Cour constitutionnelle Marie Madeleine Mborantsuo (Agent), le Pr Guy Rossatanga-Rignault, le Pr Guillaume Pambou-Tchivounda, Serge Thierry  Mickoto Chavagne, et Liliane Massala qui sont chargés de défendre les intérêts du Gabon. 

« Concernant l’ordre de dépôt des mémoires, il a été décidé que la Guinée déposera le premier  mémoire », précise le communiqué du ministère des Affaires étrangères. De manière détaillée, le dépôt du mémoire de la Guinée Équatoriale se fera le 5 octobre 2021 tandis que celui du Gabon devrait intervenir  le 5 mai 2022.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme