Il vend du sable à la place de l’or à un individu et 2 ans après il est rattrapé par la justice

Les faits se déroule dans le chef-lieu du district de Makouké dans la province du Moyen-Ogooué, Thérence Mabika, un gabonais âgé de 31 ans s’est rendu coupable d’escroquerie à l’encontre d’un ressortissant malien. Son forfait se résume à la vente de sable au sujet malien, faisant croire à ce dernier que c’était de l’or, nous rapporte sur son site  le quotidien l’Union.

Selon le procès verbal établi par les agents de la brigade de gendarmerie de Makouké, les faits se sont déroulés il y a deux ans. Alors que Thérence Mabika, vient d’arriver dans la petite bourgade, il croise le chemin d’Adama Coulibaly, ce dernier qui rentre de Makokou dans l’Ogooué-Ivindo, exprime le désir d’être mis en relation avec des revendeurs d’or. Sans attendre, Thérence Mabika, rentre en contact avec des personnes opérant dans la filière aurifère dans le chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo, en l’occurrence un vieil homme, qui va mettre Adama Coulibaly en confiance par voie téléphonique.

Quelques temps après avoir conclu l’accord sur la vente via un intermédiaire, Thérence Mabika, le Malien réceptionne un petit sac censé contenir des pépites d’or. En contrepartie, il remet  3,8 millions de francs aux représentants du vieil orpailleur, qui sans crier gare prendra la poudre d’escampette.

Malheureusement pour l’indélicat, il sera rattrapé le 28 décembre dernier, par les agents des forces de sécurité deux ans après avoir commis son forfait,  et sera de ce fait entendu pour escroquerie en bande organisée à hauteur de 3,8 millions de Fcfa.

Laissez votre avis