Il tente de faire passer du chanvre dissimulé sous un plat à la prison centrale

L’audace serait le mot juste à attribuer à l’attitude de Orlin Mpouho, ce jeune compatriote d’une vingtaine d’année qui a entrepris de faire passer du chanvre indien à son ami incarcéré au sein de la prison centrale de Libreville. Celui-ci aurait in extremis réussi son coup n’eut été la vigilance des gardes pénitentiaires.

Selon le passeur en poste à la Brigade spéciale de police judiciaire (BSPJ) du tribunal de Libreville où il a été conduit, c’est pour fournir l’un de ses amis incarcéré que le jeune collégien va se rapprocher d’Emmanuel Emeka, un Nigérian habitant Owendo. C’est donc en possession du produit qu’il va trouver l’idée lumineuse de se servir d’un plat de nourriture pour la livraison.

Ainsi, il entreprend de dissimuler le cannabis au fond d’une assiette démontable, et la nourriture placée en haut, histoire de tromper la vigilance des gardiens. Malheureusement pour lui, lorsqu’il arrive à l’entrée du pénitencier, comme la procédure le veut un garde pénitentiaire va procéder à la vérification du colis. En remuant le plat de nourriture, ce dernier trouve suspect  le bruit de vide provenant de dessous, il décide dès lors de  démonter le plat.

La découverte est sans équivoque, deux ballots de chanvre indien sont bien là, cachés dans les tréfonds de l’ustensile. Une prise qui va donc permettre aux agents d’appréhender l’indélicat et le conduire directement à la Brigade spéciale de police judiciaire (BSPJ) du tribunal de Libreville pour être entendu sur son forfait.

Laissez votre avis