Il confond son compagnon de chasse à un singe et l’abat

C’est l’invraisemblable histoire que nous rapporte le site du quotidien l’Union. Frédérick Nzengue, un jeune gabonais d’une vingtaine d’années, a accidentellement abattu son compagnon de chasse, Revin Arnaud Ndoye, après l’avoir confondu à un singe. Les faits se sont déroulés dans une bourgade proche de Mounana dans la province du Haut-Ogooué.

En effet, selon le rapport d’un Officier de police judiciaire (OPJ), le tragique accident s’est déroulé il y a quelques jours, au cours d’une partie de chasse dans la forêt de la Bouyéné. Il est 20 heures quand le jeune Frédérick Nzengue se rend, tout paniqué à la gendarmerie, pour informer les agents de ce qu’un accident mortel de chasse venait de se produire. Ce dernier prenant le soins de révéler à ses interlocuteurs qu’il en était  l’auteur.

Revenant sur le déroulement de la journée, une source rapporte que les deux compagnons ont quitté le village accompagnés de deux jeunes gens recrutés comme porteurs de gibiers. Arrivé à la lisière de la forêt, et pendant que les deux chasseurs pistent des animaux, leurs accompagnateurs restent sur les berges d’un cours d’eau pour faire la pêche.

Après quelques heures de marche Nzengué et Ndoye se retrouvent face à un troupeau de singes. Ils décident donc de se séparer pour mieux prendre les bêtes en étau. Une fois le piège fermé sur le troupeau de singes, la traque peut commencer. C’est donc à cette instant  que Frédérick Nzengue tire trois coups de fusil, en direction des animaux pris au piège. Mais au quatrième coup, il entend subitement un cri humain, se précipitant rapidement sur la provenance des cris, il fait le triste constat qu’il vient de toucher mortellement son compagnon de chasse qu’il a pris pour un singe.

Laissez votre avis