Idyanja: le crédit pour favoriser l’employabilité dans l’Ogooué-Maritime

Jean-Fidèle Otandault, un des initiateurs du projet «Idyanja» © Gabonreview

Suivant la volonté du président de la République d’accroître l’autonomisation des jeunes, les membres du Bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG), en partenariat avec l’ONG Malachie ont procédé au lancement du projet dénommé Idyanja, à Port-Gentil dans la province de l’Ogooué-Maritime. La concrétisation de ce projet s’inscrit dans l’objectif de l’Exécutif de créer des emplois et des revenus durables pour les jeunes.



C’est dans une salle de la Foire de Port-Gentil qui a presque refusé du monde que  les différents leaders politiques de la province de l’Ogooué-Maritime, conduits par Jean-Fidèle Otandault, ont lancé solennellement le projet Idyanja. Ce projet citoyen a essentiellement pour objectif  de promouvoir l’entreprenariat des jeunes et des femmes gabonais de la province par le financement des activités génératrices de revenus.

Pour le membre du bureau politique du PDG, ce projet s’inscrit dans la volonté des hautes autorités de créer près de 12 000 emplois en 2018 dans le pays. «Ce modeste coup de pouce vise avant tout à compléter l’ensemble des petites actions en cours qui nous permettront de vaincre le chômage qui frappe notre territoire», a-t-il souligné.

Face à un contexte économique difficile débouchant sur des licenciements économiques massifs, il était nécessaire de faire preuve d’ingéniosité pour proposer des solutions adéquates à cette situation. «Nous, membres du Bureau politique du Parti démocratique gabonais pour la province, avons décidé de joindre nos forces, pour mettre en place un fonds qui aurait pour ambition d’accompagner les jeunes dans le domaine de l’entreprenariat», a spécifié Jean-Fidèle Otandault.

Le projet Idyanja permettra, selon ses promoteurs, à des jeunes de 20 à 35 ans de bénéficier de financements pour leurs activités, avec des procédures simplifiées et un taux d’intérêts allégé. Une véritable aubaine pour la jeunesse de la province, déjà très enthousiaste, suite à ces propositions.

Laissez votre commentaire