IAI: les enseignants en grève illimitée

Siège de l'IAI à Libreville © D.R

Une semaine après le dépôt du préavis de grève, les enseignants de l’Institut africain d’informatique (IAI), situé dans le 5e arrondissement de la commune de Libreville, ont entamés ce 20 février, un mouvement d’humeur illimité.  Ils revendiquent entre autres, des mauvaises conditions de travail mais sept de salaires impayés.



Faute de réponse de la tutelle, les enseignants de l’IAI ont jetés la craie, suspendant ainsi toute activité pédagogique et académique dans tous les cycles de formation. Bien d’autres points figurent dans le cahier de charge des enseignants, mais c’est notamment contre le non-paiement de sept mois de salaire qu’ils s’insurgent. Contactés par nos confrères de GabonReview, Roger Noussi, délégué adjoint des enseignants s’est expliqué sur leurs motivations.

«15 mois après l’installation de la nouvelle direction, le constat d’échec est patent : l’année académique 2016-2017, démarrée en octobre 2016 n’est toujours pas bouclée, aucune perspective pour le démarrage de l’année académique 2017-2018, sept mois d’arriérés de salaire pour le personnel », a-t-il fait savoir.

Surtout avec le climat austère qui y règne, l’intimidation et indifférence de la direction générale trônent, les enseignants de l’IAI assurent que le mouvement d’humeur  ne sera levé qu’après la satisfaction complète de toutes leurs revendications. Toujours selon la même source, les enseignants restent néanmoins ouverts à toutes négociations visant à ramener la sérénité dans cet établissement.

Laissez votre commentaire