Hypertension et diabète : la Cnamgs dépiste 955 personnes à Port-Gentil

Les agents de la Cnamgs à pied d'oeuvre à Port-Gentil © Facebook/Cnamgs

La caravane de prévention de l’hypertension artérielle (HTA) et du diabète lancée par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) en partenariat avec le ministère de la Santé et la Croix rouge depuis le mois d’août à Libreville, qui séjournait à Port-Gentil dans la province de l’Ogooué maritime s’est close, le vendredi 20 octobre 2017 dernier  avec l’organisation d’un point de presse au cours duquel, le bilan des 4 jours passés dans la capitale économique a été présenté aux médias.

Ainsi,au terme de cette étape de Port-Gentil qui a vu le déploiement des équipes de la Cnamgs, de la Croix Rouge et du Ministère de la Santé (équipe médicale locale), la campagne de prévention de l’HTA et du Diabète a enregistré  de nombreuses personnes qui ont fait le déplacement pour le dépistage.

Dressant le bilan de cette campagne, le  Coordonnateur médical de la caravane, Dr Armel Boubendji, a exprimé sa satisfaction quant à la bonne tenue de cet événement. «C’est une campagne qui est réussie, puisqu’en terme d’objectifs nous avons dépassé les prévisions. Nous avons sensibilisé autour de mille personnes, plus que ça même étant donné que les dépliants distribués s’élèvent à près de 5 000. Au niveau des sites de dépistage, nous avons enregistré 955 personnes qui sont venues se faire dépister de l’HTA et du diabète»; a t-il relevé.

De manière plus détaillée, la majorité des personnes dépistées étaient des femmes soit 53% contre 47% d’homme, un pourcentage qui confirme la tendance déjà observée à Libreville (femmes 52%, les hommes 48%). En tenant compte des antécédents familiaux, il faut noter que sur l’échantillon dépisté, 32% ont des antécédents familiaux d’HTA, 6% de Diabète et 21% d’HTA et de Diabète cumulés, avec de part et d’autre une prédominance féminine.

En outre, en s’appuyant sur la répartition en fonction de la connaissance du statut, nous notons que sur les 323 personnes dépistées de l’HTA, 80% ont été découvertes Hypertendues lors de la campagne (73% Libreville). Chez les HTA connus, les femmes connaissent mieux leur statut que les hommes. S’agissant du Diabète, les personnes diabétiques connues n’étaient pas éligibles au dépistage, cependant leur glycémie a été contrôlée.

Pour rappel, cette campagne, est organisée dans le cadre de la célébration des 10 ans de la CNAMGS et se déroulera dans les 9 capitales provinciale du pays. La 1ère étape de cette vaste opération de prévention et de sensibilisation a eu lieu à Libreville durant 10 jours, du 07 au 17 août 2017, pour se poursuivre du 16 au 19 octobre à Port-Gentil. Après la capitale économique, la caravane va se déporter le mois prochain dans les provinces du Haut-Ogooué et de l’Ogooué-Lolo.

Laissez votre commentaire