Hydrocarbures: «le nouveau Code permettra une redynamisation de la production pétrolière», dixit Houangni Ambouroue

Pascal Houangni Ambouroue © D.R

Entériné lors du Conseil des ministres le mardi 26 février 2019 le projet de loi portant réglementation des hydrocarbures en République Gabonaise prévoit plusieurs innovations qui devront permettre de booster le secteur. Des améliorations qui permettront à terme de rehausser la part des revenus pétrolier dans le budget de l’Etat.



Face à la tendance baissière de sa production nationale depuis une vingtaine d’années, qui a une incidence évidente sur les recettes budgétaires de l’Etat, il était important pour le Gabon de trouver des mécanismes adéquats afin de redynamiser ses champs pétroliers et ainsi inverser la balance.

Dans une interview accordée au quotidien L’Union,  le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue, a tenu à expliquer les avantages que comporte le nouveau Code des hydrocarbures notamment sur la question de l’amélioration de la production. « A court terme, il va permettre le développement des gisements marginaux et le redéveloppement des champs matures abandonnés, grâce aux avantages offerts par un cadre juridique, économique et fiscal tenant compte de la rentabilité de l’entreprise opérante relativement à la modestie des réserves à exploiter », a-t-il souligné.

A plus long terme il a expliqué que l’intensification de l’exploration devrait conduire à la découverte de nouveaux gisements pétroliers. La mise en application de ce processus permettra de maintenir le niveau de performance actuelle, « sinon à inverser la tendance baissière de notre courbe de production ».

 

Laissez votre commentaire