Houangni Ambouroue limoge le directeur général des Hydrocarbures

Que se passe t-il réellement au sein du ministère du Pétrole et des Hydrocarbures? C’est la question que se pose l’opinion après l’éviction expresse du directeur général des Hydrocarbures, Jacob Tsioba Thaty, accusé de détournement de fond. Il y a quelques jours, c’est une fuite de documents confidentiels dans la presse qui faisait état de la demande de remboursement de frais de mission par le ministre de ce département, Pascal Houangni Ambouroue.

En effet, Pascal Houangni Ambouroue a informé à travers une note interne adressée à «l’ensemble du personnel du Ministère du Pétrole et des Hydrocarbures qu’en application du décret n° 000234/PR du 07 août 2017, il est mis fin aux fonctions de Monsieur Jacob Tsioba Thaty, en qualité de directeur général des Hydrocarbures».

Selon des informations relayées dans le quotidien l’Union de ce jour, s’appuyant sur des sources internes au ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, il est reproché à ce haut fonctionnaire nommé en décembre 2016, plusieurs malversations financières dont le montant se situerait à 3 milliards de francs CFA.

Ainsi, le désormais ancien directeur des Hydrocarbures, Jacob Tsioba Thaty aurait ouvert un compte au nom de son département dans une banque commerciale de la place, en l’occurrence BGFIBank, sans l’autorisation préalable du ministre de l’Economie et de celui du Pétrole. De ce compte «pirate», d’importantes sommes d’argent auraient été transférés vers l’extérieur par le mis en cause, dont on dit, être actuellement en cavale, nous apprend nos confrères.

Toutefois, cette version des faits semble quelque peu tirée par les cheveux et suscite encore plus d’interrogations. En effet, Il faut souligner que, ce limogeage intervient quelques jours seulement après la parution dans la presse nationale de documents mettant en lumière, les cachets exorbitants touchés par le ministre du Pétrole lors de déplacements officiels ou non. Ainsi, le membre du gouvernement «Pascal Houangni Ambourou, s’était fait payer 103 372 000 Fcfa pour la mission de négociation avec l’intersyndicale des travailleurs du pétrole», à Port-Gentil.

Laissez votre avis