vendredi,10 juillet 2020
Accueil Derniers articles Homosexualité: Une initiative «des apprentis sorciers pour créer une stigmatisation collective» selon...

Homosexualité: Une initiative «des apprentis sorciers pour créer une stigmatisation collective» selon Jean Ping

C’est par le biais d’un communiqué parvenu à la rédaction de Gabon MedIa Time ce lundi 29 juin que Jean Ping et la Coalition pour la Nouvelle République se sont finalement prononcés sur la question de la dépénalisation de l’homosexualité. Pour le candidat malheureux à l’élection présidentielle d’août 2016, cette manoeuvre du gouvernement est à nouveau une perversion des valeurs profondes et  fondamentales du Gabon qui risque de fissurer encore plus le tissu social de ce pays.  

Global Media Time Gifpx

La réaction de celui qui se fait appeler « Président élu démocratiquement par les Gabonais » attendue dans l’opinion depuis l’émergence dans l’opinion du débat relatif à la dépénalisation de l’homosexualité rendue possible par le retrait dans notre arsenal répressif de l’alinéa 5 de l’article 402 du Code pénal, a finalement été rendue publique ce lundi 29 juin 2020. 

D’emblée, pour le président de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR), le débat sur l’homosexualité a dénoncé l’initiative incompréhensible du gouvernement qui entre ambivalence et incohérence a entrainé le Gabon dans ce débat sur l’homosesualité. « En 2019 déjà, les Gabonais n’avaient pas compris les raisons d’engager le pays dans un débat sur l’homosexualité, en inscrivant sa pénalisation dans le Code Pénal. Les Gabonais ne comprennent pas davantage ce qui justifie que le régime PDG BONGO pose le problème de la dépénalisation de l’homosexualité, aujourd’hui », a-t-il déclaré. 

Poursuivant sa diatribe, Jean Ping a d’abord tenu à rappeler aux populations gabonaises de « ne pas perdre de vue que ce pouvoir usurpateur qui repose sur les mises en scène » et que ce dernier très souvent « a pris l’habitude de lancer des opérations de manipulation de l’opinion, pour la distraire de l’essentiel. Sachant qu’il est rejeté et qu’il a tout perdu, ce régime multiplie les manœuvres visant à aggraver le chaos et à susciter la stigmatisation du Gabon par l’opinion internationale »,a-t-il tenu à spécifier. 

Tout en martelant que dans les faits, « une société ne peut se construire contre ses valeurs profondes et contre sa Loi Fondamentale » la Coalition pour la Nouvelle République (CNR) a dénoncé cette énième manoeuvre qui se traduit par « une stigmatisation collective dont la responsabilité incombe aux apprentis sorciers, auteurs de cette initiative ». « Apprentis sorciers » qu’il met en garde « face au risque d’une déflagration au sein de la société gabonaise », a-t-il prévenu. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt