samedi,25 mars 2023
AccueilDerniers articlesHaut-Ogooué: les populations réhabilitent elles-mêmes une buse avec des pelles et des...

Haut-Ogooué: les populations réhabilitent elles-mêmes une buse avec des pelles et des pioches

Ecouter cet article

Visiblement abandonnées par les pouvoirs publics pour l’entretien des voies terrestres, les populations du canton Lekala dans le département de la Bayi-brikolo ont décidé de prendre le taureau par les cornes. Munis des pelles et des pioches, ces derniers sont parvenus à réhabiliter une buse qui serait à l’origine de la dégradation de l’axe Alanga et Aboumi.

À l’aube des élections présidentielles qui donnent souvent lieu à des promesses juteuses de la part des candidats en course pour la magistrature suprême, les populations de l’arrière pays semblent mises en marge. C’est le cas des populations du canton Lekala dans le département de la Bayi-brikolo. Lasses d’être tournées en bourrique, elles ont décidé de prendre leur destin en main. 

La vidéo devenue virale met en scène plusieurs hommes et femmes qui à l’aide d’instruments rudimentaires conjurent le triste sort de l’enclavement. « Nous avons décidé de travailler notre route. Car depuis la dégradation de la buse, les Travaux publics ne se sont jamais manifestés pour la remettre en état. Le mauvais état de cette buse est à l’origine de la coupure de la route » a déploré une ressortissante du village Meyong.

Pour y parvenir, les populations ont recouru aux moyens du bord. À savoir des pelles et des pioches. Une initiative louable qui vient davantage dépeindre l’échec du gouvernement dans l’entretien des infrastructures routières dans l’hinterland. Une chose est d’ores et déjà palpable c’est que la touche  Toussaint Nkouma Emane ne se fait pas voir. 

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUB GMT Livre Amazing Gabon
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x