«H20» : l’erreur de Mathieu Koumba qui enflamme la toile

Quelques jours seulement après l’annonce par Mathieu Koumba, de la mis en place de mesures disciplinaires à l’encontre de la journaliste, Wivine Ovandong, qui avait malencontreusement annoncé le décès d’Ali Bongo, les internautes en signe de soutien, s’adonnent à un véritable lynchage satirique sur le responsable de Gabon télévision. 

Alors que personne ne comprenait la tournure qu’avait pris le lapsus linguae commis par Wivine Ovandong, considérée par Gabon Télévision comme une «faute professionnelle» et qui avait même donné lieu à des excuses à l’endroit «d’Ali Bongo Ondimba, à sa famille ainsi qu’au peuple gabonais», publiquement présentées par son directeur général Mathieu Koumba, les internautes ont retrouvé un extrait du journal télévisé de Gabon Télévision, dans lequel, son Directeur général énonçait comme formule de l’eau, H20 au lieu de H2o. Depuis lors, ils se donnent à coeur joie sur les réseaux sociaux, à rappeler cette erreur à Mathieu Koumba.

Une erreur qui depuis se propage de manière virale sur le web, chaque internaute rivalisant d’imagination comme pour rappeler à Mathieu Koumba que «l’erreur est humaine». Du montage photo d’un panneau d’adressage où il est inscrit «Rue Pr Mathieu Koumba, Chimiste inventeur (Molécule H20)», au challenge lancé par certains internautes qui consiste à se prendre en photo avec des bouteilles d’eau minérale marqué H20. Le internautes semblent décidés à se moquer de l’attitude sévère du directeur général de Gabon Télévision.

D’autres allant même plus loin en expliquant avec un trait d’humour que le fameux H20 énoncé par Mathieu Koumba, n’est autres que «la molécule du vin de palme, entendez par là H-Vin». Une boisson locale très prisée.

Autre fait marquant, qui n’a pas manqué d’attiser la moquerie; une demoiselle qui, dans une note vocale largement relayée sur Facebook et Whatsapp se présente comme étant la fille de Mathieu Koumba et qui tente de prendre fait et cause pour ce dernier. Du pain béni pour les internautes qui se sont emparés des erreurs de conjugaison qu’elle a commis lors de son maladroit plaidoyer pour amplifier les railleries.

Laissez votre avis