samedi,26 septembre 2020
Accueil A La Une Guy Nzouba Ndama : «le Président de la République devrait dissoudre l’Assemblée...

Guy Nzouba Ndama : «le Président de la République devrait dissoudre l’Assemblée nationale»

La ville de Mouila, dans la province de la Ngounié, a été l’hôte de la rentrée politique du parti Les Démocrates, le samedi 14 décembre dernier. Dans la foulée de sa déclaration devant des milliers de militants, le président Guy Nzouba-Ndama a interpellé le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba au sujet de l’implication de certains de ses collaborateurs cités dans l’opération anticorruption dénommée Scorpion. L’ancien président de l’Assemblée nationale exige la dissolution de l’institution présidée actuellement par Faustin Boukoubi. 

Dans le cadre de sa rentrée politique, le parti Les Démocrates a réuni des milliers de militants dans la ville de Mouila, dans la province de la Ngounié, le 14 décembre dernier. Son président Guy Nzouba-Ndama en a profité pour faire le tour de l’actualité politique brûlante gabonaise, notamment le feuilleton alimenté par l’arrestation et la condamnation de Brice Laccruche Alihanga et certains BLA-Boys.

Le président de la première force politique de l’opposition, qui compte une dizaine de députés à l’assemblée nationale, s’est interrogé sur l’implication de nombreux collaborateurs du président de la République dans les scandales financiers qui ont secoué le pays ces derniers mois. Interpellant Ali Bongo Ondimba, l’ancien président de l’Assemblée nationale s’est demandé « comment le Président de la République compte-t-il restaurer l’image du Gabon ternie par tous ces scandales financiers qui ensorcellent chaque jour un peu plus le sort du présent septennat qui reste jusqu’ici en termes d’actions politiques en faveur des populations comme le plus pauvre de notre histoire ? ».

Pour Guy Nzouba-Ndama, le président de la République devrait prendre une sanction exemplaire, voire historique. Le limogeage de certains hauts cadres de l’administration entériné par les décisions du dernier Conseil des ministres du 2 décembre dernier ne seraient pas à la hauteur de la faute commise. « Le Président de la République devrait également prendre le courage historique de dissoudre l’Assemblée Nationale. Car à l’instar des membres du Gouvernement, plusieurs députés ont abaissé leur statut en abandonnant l’hémicycle et le rythme normal de leurs travaux pour aller applaudir comme des pantins et adouber la mégalomanie d’un simple collaborateur du Chef de l’Etat », a déclaré le président du parti Les Démocrates.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt