Guy-Maixent Mamiaka prend le pouls de la CNAMGS

Le ministre de la Protection sociale et de la Solidarité nationale, Guy-Maixent Mamiaka, au centre; entouré de son ministre délégué et du directeur général de la Cnamgs, Renaud Allogho Akoue © GMT

Nommé le vendredi 4 mai dernier à la tête du ministère de la Protection sociale et de la Solidarité nationale, Guy-Maixent Mamiaka s’est rapidement imprégné de la nouvelle tâche qui est la sienne. A cet effet, il a effectué ce 15 mai 2018, une visite à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), avec pour objectif, de prendre le pouls de cet établissement public placé sous la tutelle de son département.

C’est accompagné de son ministre délégué, Jonathan Ntoutoume Ngome, que Guy-Maixent Mamiaka  a tenu à faire le tour du propriétaire de cette structure dirigée par Renaud Allogho Akoue. Il était question pour le nouveau responsable de ce département de s’imprégner du fonctionnement de la Cnamgs mais aussi, des projets en cours au sein de cette structure en charge de mettre en oeuvre la politique gouvernementale en matière de protection sociale.

Lors de cette réunion de travail, le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale a présenté au membre du gouvernement les principales actions menées depuis son arrivée à la tête de cet établissement, notamment la mise en oeuvre de la politique de gratuité des accouchements, l’implantation des représentations Cnamgs dans l’ensemble des chefs lieux de départements la réhabilitation des pharmacies hospitalières ou encore la dotation en produits pharmaceutiques des établissements scolaires.

En outre, il a esquissé les grands points contenus dans le plan quinquennal stratégique 2018-2022 en cours d’élaboration. «Si nous avons ouvert des délégations Cnamgs dans les hôpitaux c’est pour que tous les gabonais puissent désormais avoir leurs cartes et s’identifier. Nous réfléchissons également à l’arrimage du fichier des assurés au projet IBOGA, le recentrage des allocations sur deux principales cibles notamment les personnes agées et aux filles mères, au recours accrue à des assistants psychosociaux au renforcement de notre partenariat avec le Samu Social», a décliné Renaud Allogho Akoue. Il a d’ailleurs évoqué l’ambition de son établissement de faire progresser le nombre d’assuré de «800 000 nouveaux gabonais».   

Prenant la parole par la suite, le ministre de la Protection sociale et de la Solidarité nationale, Guy-Maixent Mamiaka a indiqué que cette visite avait pour objectif de prendre langue avec l’ensemble du personnel de cet établissement pilier de la politique sociale voulue par le Chef de l’Etat, Ali Bongo. «Il était important que je vienne vous voir. Je suis venu pour relever la proximité que nous avons avec la CNAMGS, afin de magnifier son importance dans la politique sociale du chef de l’Etat», a-t-il souligné.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire