Guy Christian Mavioga favorable à «la dissolution du Sénat et de la CENAP»

A l’occasion d’une déclaration de presse tenue ce mardi 7 février 2017, relayée par Gabonactu, le secrétaire exécutif du Bloc Démocratique Chrétien (BDC, majorité), Guy Christian Mavioga, par ailleurs porte-parole de la majorité présidentielle pour l’émergence a entre autre appelé les forces vives de la nation gabonaise à participer massivement au prochain dialogue national inclusif et sans tabou avant de décliner les 18 points qu’il soumettra à examiner parmi lesquels, « la dissolution du Sénat et de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) ».

D’entrée de jeu, le porte parole de la majorité républicaine pour l’émergence a affirmé que « L’unique salut du Gabon ne peut passer que par le dialogue national » nous rapportent nos confrère du journal en ligne Gabonactu. Guy Christian Mavioga a ensuite lancé un appel à l’endroit de la classe politique : « Allons au dialogue pour la revisitation du système électoral et l’organisation de nouvelles élections transparentes, justes et crédibles, dans les délais raisonnables pour tous ».

Le secrétaire exécutif du Bloc Démocratique Chrétien qui entend défendre notamment « la rédaction d’une nouvelle constitution, la mise en place d’une commission justice-vérité et réconciliation (…)» compte obtenir de son clan politique «la dissolution du Sénat et de la Commission Électorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP)».

Des points, il faut le noter, qui se rapprochent de ceux défendus par plusieurs partis de l’opposition. La majorité républicaine au sein de laquelle le Parti démocratique gabonais est une mastodonte se pliera-t-elle à de telles suggestions, sachant qu’elle compte parmis ses rangs de nombreux sénateurs qui certainement ne voudront pas lâcher un bout de leur part du “gâteau”. Quant à la Cenap, la reconduction fin 2016 de René Aboghe Ella pourrait laisser penser que pour l’heure, une réforme de l’institution ne saurait être envisagée.

© Crédit photos : Gabonactu

Laissez votre avis