Guy Christian Mavioga : Ali Bongo «devrait faire attention à son entourage»

Guy Christian Mavioga © GMT

Face à la déferlante de déclarations et autres prises de position concernant la situation sociopolitique que traverse le pays, et surtout aux sorties de plusieurs personnalités se disant «les amis d’Ali Bongo», qui donne l’impression d’une guerre larvé au sein du régime, le président du Bloc démocratique chrétien (BDC), par ailleurs, porte-parole de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence, Guy Christian Mavioga a tenu à mettre son grain de sel dans cet imbroglio.

Ainsi, lors d’un entretien avec la presse, au siège de son parti, il a attiré l’attention de l’opinion sur ce qui s’apparente selon lui à un sabotage des actions d’Ali Bongo. «Le BDC estime que, plus que par le passé, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a besoin d’être entouré de collaborateurs loyaux et fidèles qui s’approprient ses idéaux, plutôt que ceux qui font tout pour l’induire en erreur en sabotant son action»; a t-il martelé.

Par ailleurs, il n’a pas manqué de fustiger l’attitude de l’opposition qui selon lui «s’illustrent négativement par la diffusion des informations erronées sur la situation du pays, alors qu’au regard de notre Loi fondamentale, la prochaine élection présidentielle est prévue pour l’année 2023. Sauf en cas de force majeure».

Guy Christian Mavioga, le président «devrait faire attention à son entourage». Il a en outre interpellé «tous les faucons des deux camps, opposition et majorité, à se ressaisir pour privilégier l’intérêt supérieur de la nation».