dimanche,27 septembre 2020
Accueil A La Une Guy Bertrand Mapangou: «Je me suis donné la réserve de ne pas...

Guy Bertrand Mapangou: «Je me suis donné la réserve de ne pas m’agiter inutilement»

Très silencieux depuis son débarquement le mardi 21 mai dernier du ministère des Forêts et de l’Environnement, chargé du Plan climat, Guy Bertrand Mapangou reste convaincu de son innocence dans le dossier sur la disparition de 353 conteneurs de kevazingo au port d’Owendo. Une position qui serait motivée par la nécessité pour lui de voir la justice faire convenablement son travail et le disculper dans ce scandal politico-financier.

Contrairement au désormais ancien vice-président de la République Pierre Claver Maganga Moussavou qui a rompu le silence après son éviction, l’ancien ministre a décidé d’observer une forme de réserve dans le dossier sur la disparition des 353 conteneurs de kevazingo.  Pour plusieurs de ses proches, son implication est incompréhensible alors qu’il venait à peine de prendre ses fonctions au sein du ministère.

Serein depuis son éviction, le député du 1er siège du département de Tsamba-Magotsi ne souhaite pas faire grand bruit autour de ce sujet et espère que l’instruction en cours le blanchira de ces soupçons. « Je me suis donné la réserve de ne pas m’agiter inutilement dans d’intempestives déclarations et m’impose la responsabilité de supporter humblement l’invective voire l’injure et la diffamation, sans aucune preuve de la faute que j’aurais commise », aurait-il déclaré.

Pour rappel, c’est par décret présidentiel rendu public par le secrétaire général de la présidence de la République Jean Yves Teale qu’à été mis fin aux fonctions de Guy Bertrand Mapangou à la tête du ministère des Forêts. Cet épisode faisait suite à la suspension d’une dizaine de hauts fonctionnaires dudit ministère mais aussi du ministère de l’Economie et qui a même conduit à l’incarcération du directeur général des douanes.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt