Guy-Bertrand Mapangou: «le calme et la sérénité règnent sur toute l’étendue du territoire»

Guy-Bertrand Mapangou, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement © D.R

Après la neutralisation des membres du Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS) présidé par Kelly Ondo Obiang, qui a créé une véritable psychose au sein de la population Guy-Bertrand Mapangou porte-parole a rassuré l’opinion sur le retour du calme et de la sérénité sur toute l’étendue du territoire national. In extenso l’intégralité du communiqué.

« Communiqué du gouvernement de la République

Ce lundi 07 janvier 2019, aux alentours de 5h30, un groupuscule composé d’une dizaine de militaires conduit par le Lieutenant Ondo Obiang Kelly, de la Compagnie d’Honneur des Forces de Défense et de Sécurité, se réclamant d’un pseudo Mouvement Patriotique des Jeunes des Forces de Défense et de Sécurité a pris d’assaut les locaux de Radio Gabon. Il a pris en otage les agents présents et fait diffuser un message appelant à l’insurrection contre les Institutions de la République et la mise en place d’un Conseil national de la restauration.

Sitôt informé de la situation, le Gouvernement de la République a mis en place un dispositif d’intervention dont le déploiement rapide et efficace a permis de neutraliser et d’arrêter l’ensemble des membres de ce groupuscule.

Au cours de cette opération, il a été enregistré deux morts parmi les insurgés.

Les autres insurgés, dont le Lieutenant Ondo Obiang Kelly, ont été mis à la disposition du Procureur de la République.

Aussi, le Gouvernement tient-il à rassurer l’ensemble des gabonaises et des gabonais, les communautés étrangères vivant sur le territoire national, les opérateurs économiques, les missions diplomatiques et tous les amis du Gabon que le calme et la sérénité règnent sur toute l’étendue du territoire national. Par conséquent, le Gouvernement les invite à vaquer librement à leurs activités.

Le Gouvernement de la République, garant de la sécurité et de l’intégrité du territoire national, de l’ordre public, de la sécurité des personnes et des biens et de la cohésion nationale, entend assumer toute sa responsabilité.

A cet effet, il ne sera toléré aucun trouble et aucune incitation ni à la haine ni à l’insurrection, d’où qu’ils viennent, des réseaux sociaux et autres acteurs socio-politiques.

                                Fait à Libreville, le 07 janvier 2019

Le Porte-parole du Gouvernement

Guy Bertrand Mapangou »

Laissez votre commentaire