Guilou Bitsutsu-Gielessen crée « Priorités Citoyennes » pour faire valoir les droits de la masse silencieuse

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, Guilou Bitsutsu-Gielessen annonce la création du mouvement « Priorités Citoyennes », qui selon lui entend peser sur le débat et faire valoir les droits de la masse silencieuse, «A qui on demande tout et à qui on ne donne rien!».

Pour Guilou Bitsutsu-Gielessen, le déclenchement de l’opération Mamba est bien là pour nous rappeler «Qu’il existe bien un système mafieux, un cartel, une clique de Gabonais qui servent des intérêts personnels voir étranger au détriment de la majorité et/ou de l’idéal national.», «Le peuple Gabonais ne peut plus payer le prix fort des échecs des hommes politiques ou encore de la corruption de ses élites.» poursuit-il.

« Priorités Citoyennes » entend bien peser de tout son poids sur les débats socio-économique et politique du Gabon. Cela ne peut plus continuer, estime son leader. «Je suis aujourd’hui convaincu, que si les Gabonais avaient eu ce qui leur revenait de droit, ils se tiendraient loin des intrigues et des manipulations politiciennes. Ils demeurent des proies faciles compte tenu de leur misère, de leurs souffrances et de l’absence d’espérance.» le communiqué signé par Guilou Bitsutsu-Gielessen.

La justice sociale c’est quand l’action politique impact positivement sur le bien-être des populations. Le positionnement de « Priorité Citoyennes » se fait dans le but de réinventer l’espoir d’un Gabon humain «avec une société entreprenante, décomplexée et visible. »Pour y parvenir, nous allons par pédagogie sortir les Gabonais de cet enfermement du tout politique.»

En outre, le leader de ce nouveau mouvement politique précise en conclusion, qu’il faut changer les hommes, les pratiques, revoir les politiques… En gros «Il faut recentrer le débat sur les préoccupations des Gabonais, prendre en compte leurs souffrances afin de les alléger. » Remettre le citoyen au cœur du développement, au centre des priorités». 

Laissez votre avis