Guido Santullo envisage de «saisir les recettes pétrolières du pays transitant par les banques françaises»

Le président du groupe Sericom-Santullo BTP, Guido Sentullo, fort du succès de la saisie conservatoire de l’hôtel particulier Pozzo di Borgo, sis rue de l’Université à Paris, envisagerait de «saisir les recettes pétrolières du pays transitant par les banques françaises», nous rapporte l’hebdomadaire panafricain, Jeune Afrique n° 2940.

Après avoir obtenu l’avis de la Cour internationale d’arbitrage et du tribunal du Commerce de Paris, un succès qui le motive à aller plus loin, l’homme d’affaires italien, envisage dans les prochaines semaines saisir les recettes pétrolières du Gabon transitant par les banques domiciliées en France.

Guido Santullo «envisage de réquisitionner dans les prochaines semaines d’autres biens immobiliers appartenant à l’Etat gabonais, mais aussi de saisir les recettes pétrolières du pays transitant par les banques françaises», précise l’hebdomadaire panafricain.

Si en France, le président du groupe Sericom-Santullo BTP gagne sur le plan judiciaire, au Gabon, le parquet de la République a ouvert deux enquête pour que toute la lumière soit faite sur l’affaire dite «Santullo» qui défraie non seulement la chronique, mais pourrait entraîner dans les prochains jours d’importantes saisies des «biens immobiliers appartenant au Gabon».

Laissez votre avis