jeudi,27 janvier 2022
AccueilA La UneGroupe BGFIBank: stratégie de contrôle et de conformité, objectifs, perspectives, Henri-Claude Oyima...

Groupe BGFIBank: stratégie de contrôle et de conformité, objectifs, perspectives, Henri-Claude Oyima fait le point

Ecouter cet article

Plus que jamais leader de la sous région Afrique centrale, le groupe bancaire panafricain BGFIBank entend renforcer sa stratégie de contrôle et de conformité en s’arrimant à ce qui se fait de mieux en la matière. Comme l’a récemment souligné son PDG Henri Claude Oyima, dans un entretien exclusif chez nos confrères de Jeune Afrique dans lequel il y a également évoqué les perspectives de la banque, cette nouvelle ligne directrice devrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines.

Éclaboussé ces dernières années par de nombreux scandales, pour certains sans fondements, le groupe bancaire BGFIBank entend désormais voguer vers plus de contrôle, de surveillance et de conformité. Misant sur une nouvelle stratégie dont les grandes lignes ont été dévoilées récemment par son PDG Henri Claude Oyima, le leader bancaire d’Afrique centrale entend accentuer son dispositif de sécurité pour mieux s’arrimer aux normes internationales en vigueur.

En effet, trois ans à peine après avoir lancé un vaste chantier de réforme de sa gouvernance dans le sillage d’une série de scandales qui ont entaché son image, dont le dernier en date dénommé Congo Hold-Up, le groupe bancaire « dédié au financement des économies africaines » comme l’a une fois encore rappelé Henri-Claude Oyima, souhaite donc renforcer son cadre institutionnel. Toute chose qui devrait par la même occasion renforcer sa résilience et sa solidité dans un climat toujours autant incertain.

Toujours autant solide comme en témoignent ses performances financières globalement favorables avec notamment un total au bilan de plus de 4000 milliards de FCFA à fin octobre contre un peu plus de 3500 milliards un an plus tôt, le groupe qui devrait renforcer sa présence au Cameroun et en Centrafrique dans les toutes prochaines années, entend donc renforcer ses dispositifs de surveillance en modifiant sa structure opérationnelle pour consolider sa gouvernance. 

Avec le réaménagement de son « efficacité opérationnelle » en perspective porté par de nouveaux outils de « pilotage de la performance », le groupe devrait d’ici trois ans connaître un boom économique. A noter que dans le sillage de ces nouvelles orientations, BGFIBank devrait comme l’a indiqué HCO, mettre un accent particulier sur «  les activités de conformité (…) en généralisant à l’ensemble des filiales une démarche de certification AML 30 000 afin de s’assurer que tous les dispositifs de lutte anti-blanchiment et contre le financement du terrorisme sont éprouvés ». 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop