vendredi,30 octobre 2020
Accueil Derniers articles «Grosse pouffiasse, fuck off», ces mots utilisés par des perroquets du Gabon...

«Grosse pouffiasse, fuck off», ces mots utilisés par des perroquets du Gabon exclus d’un zoo en Angleterre

La scène s’est récemment produite au parc animalier du Lincolnshire, en Angleterre. 5 perroquets gris du Gabon ont dû être temporairement exclus de la zone ouverte au public de ladite structure, pour avoir copieusement insulté des visiteurs venus les admirer, rapporte CNN. Une décision qui a surtout été prise afin de ne pas exposer les enfants aux jurons des grands parleurs. 

L’histoire est plutôt hilarante. D’ailleurs selon les propos du directeur du parc Steve Nichols, rapportés par CNN, « la majorité des visiteurs appréciaient le talent oratoire des oiseaux, en leur répondant avec des injures parfois bien pires ». Bien pire que « grosse pouffiasse » ou « fuck off », des expressions régulièrement usitées par les 5 perroquets, a raconté Steve Nichols. Lequel a été forcé de les séparer, puis de les écarter de la zone ouverte au public, se disant spécialement inquiet pour les enfants. « Le personnel espère que leur langage sera plus amical à l’avenir, maintenant qu’ils ont été séparés », espère-t-il. 

En effet, Eric, Jade, Elsie, Tyson et Billy, les 5 perroquets, ont tous fait leur entrée au zoo du Lincolnshire le 15 août dernier, après que leurs différents propriétaires ont décidé de leur offrir un meilleur espace d’épanouissement du fait du confinement imposé par la Covid-19. 

Comme de bons vieux compères qui se retrouvent enfin, les 5 perroquets gris du Gabon, encore appelés les grands parleurs, reconnus pour leur extrême intelligence, ont vite fait de se passer le mot en se mettant à insulter les visiteurs. Des mots qu’ils auraient forcément appris avec leurs propriétaires. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion