Grèves des régies financières : plus 300 milliards de francs CFA perdus

© D.R

Les grèves qui secoue les régies financières aurait coûtés 379,7 milliards de francs CFA à l’Etat, selon le site proche de la présidence de la République Africtelegraph. Une somme qui représente 13% du budget 2017 du pays qui est confronté à une grave crise économique.

Les mouvements de grèves des régies financières (Douanes, Impôts, Trésor et Hydrocarbures) paralyse sérieusement l’Économie du pays. Selon une première estimation relayée par Africtelegraph, c’est  379,7 milliards de francs CFA, soit un manque à gagner qui représente 33% des recettes propres.

Le budget rectificatif 2017 devait s’élever à 2860 milliards de francs CFA. Les recettes devaient alimenter ce budget pour 1714 milliards et la différence par des emprunts pour près de 1145 milliards de francs CFA.

Pour rappel, ces grèves qui perdurent au sein de ces administrations ne portent que sur 28 milliards de francs CFA de primes. Un montant dérisoire lorsqu’on voit l’ampleur des dégâts qu’elles génèrent.

Pour en sortir, il semble désormais nécessaire pour le gouvernement de résoudre cette crise qui à terme ne fera qu’aggraver la crise financière qui paraît déjà insoutenable.  Un Comité de crise ayant pour mission de trouver des voies de sorties a été mis en place.