Grève à la magistrature: Francis Nkea veut contrôler les présences au poste

Francis Nkea © D.R

C’est à la faveur d’une note de service datée du 15 février 2018, émanant du cabinet du ministre de la Justice, Garde des Sceaux chargé des Droits Humains, que Francis Nkea Ndzigue a invité les chefs de juridictions à lui faire parvenir une liste de présence au poste des agents.



Cette note de service adressée aux présidents des cours et tribunaux est établie précise le membre du gouvernement, «en vue de juger de l’efficacité du service public» dans les juridictions des ordres judiciaire, administratif et financier.

Ainsi, Francis Nkea a instruit les différents président de bien vouloir lui faire parvenir «l’état des agents actuellement présents au poste». A la lecture de ladite note de service, il y transparaît, une volonté de chasse aux sorcières, puisque les magistrats sont en grève générale illimitée, jusqu’au départ du garde des Sceaux, à qui ils reprochent de leur avoir copieusement traité de «corrompus», à l’occasion d’une déclaration tenu le 8 décembre dernier à son cabinet.

La note du ministre n’est pas de nature à apaiser les tensions  au sein de la maison Justice en proie à des grèves intempestives depuis plus de trois ans et dont la dernière en date a été déclenchée le 14 décembre 2017 et avec pour principale point de revendication, démission du ministre de la Justice, Francis Nkea Ndzigue avec qui, les magistrats disent ne plus vouloir travailler.

Laissez votre commentaire