Grève à la Sogatra : le service minimum revu à la hausse

Bus de la société Sogatra © GMT

Ce lundi 9 octobre, le syndicat des conducteurs et techniciens (Sycotec) et le syndicat national des transporteurs terrestres (Synatrat), ont rencontré la ministre des transports et de la logistiques, Estelle Ondo. Au terme de leur entretien, les agents de la Sogatra ont décidé de revoir à la hausse leur service minimum.

Les agents grévistes ont décidé de passer d’un niveau de service minimum de 10% à 50% ce, en raison de quelques avancées obtenus dans la journée, au terme d’une rencontre avec leur ministre de tutelle. Selon les agents réunis au sein du Sycotec et du Synatrat il s’agira d’augmenter les volumes des prestations.

Pour le niveau de 50% qui vient d’être adopté, tout dépendra affirment)ils de la consistance actuelle du parc automobile. S’il contient 50 bus par exemple, seuls 25 pourront être mis en service.

Comme avancées obtenus, ils y a la rallonge budgétaire et résolution du problème des assurances. Mais, la préoccupation salariale, elle, reste entière. «Seul un mois d’arriéré de salaire notamment celui de juin, a été épongé le vendredi dernier. Ils en reste encore trois. pour cela, nous maintenons le service minimum à 50%», ont déclaré les syndicalistes.

La signature d’un protocole d’accord avec la tutelle, par rapport à leur cahier de charge devrait avoir lieu dans la journée. Sans doute pour mieux réfléchir sur la conduite à tenir.

Avec l’Union 

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire