Gratuité des accouchements : Denise Mekam’ne en VRP face aux pédiatres

Denise Mekam'ne, ministre de la Santé © D.R

Après avoir reçu l’association des Sages-femmes du Gabon, le 30 janvier dernier, la ministre d’État en charge de la Santé, Denise Mekam’ne Edzidzie s’est entretenue hier, avec les membres de la Société gabonaise de pédiatrie (Sogaped). La gratuité de l’accouchement et la prise en charge des nouveaux nés étaient à l’ordre du jour de leur rencontre.

Réitérant l’effectivité prochaine, de la mesure portant sur la gratuité de l’accouchement et la prise en charge du nouveau-née, le membre du gouvernement n’a pas manqué de souligner le rôle des pédiatres,  ô combien important, dans ce processus. Fort de ce rappel, le ministre d’État a également invité ses hôtes à la responsabilité et l’éthique afin de mener à bien cette mission.

Au cours de l’échange, il a été entre autre évoqué la question de la prise en charge des accouchements prématurés. Un exercice qui peut s’avérer souvent ardu et lourd dans certains cas. Denise Mekam’ne Edzidzie s’est voulue rassurante en éludant pas la responsabilité de l’État concernant le règlement des frais.

Pour rappel, la gratuité de l’accouchement et la prise en charge des nouveau-nés dans les structures hospitalières publiques avait été annoncée par Ali Bongo lors de son discours de nouvel an, et confirmé par un décret pris en Conseil des ministre le 26 janvier dernier. Celle-ci pourrait être effective au cours du mois de février 2018, selon le ministre de la Santé, Denise Mekam’ne Edzidzie.



Laissez votre commentaire