Gouvernement: Un ancien porte-parole de l’ONEP au ministère du Travail

Annoncé ce vendredi 4 mai 2018, le gouvernement Issoze Ngondet III vient d’intégrer un nouveau membre et non des moindres, que le désormais ancien directeur général de Gabon Oil Company (GOC), Arnauld Calixte Engandji Alandji. Ce dernier, ancien porte-parole de l’ONEP, a été nommé au poste de ministre du Travail, de l’Emploi et de la Jeunesse chargé de la formation professionnelle en remplacement de Carmen Ndaot.

C’est surement l’entrée le plus emblématique de ce gouvernement Issoze Ngondet III. Après avoir redressé Gabon Oil Company,  cet ingénieur de production pétrolière formé à l’université de Leeds au Royaume-Uni devra désormais faire valoir ses compétences au sein du ministère du Travail, connu comme étant un département particulièrement difficile.

Dans ses nouvelles fonctions, Arnauld Calixte Engandji Alandji, qui a pour coutume de dire «quand les mortels s’accrochent aux choses éphémères, la République tombe», sera en terrain bien connu, un atout indéniable au moment où le pays est secoué par une vague de contestations multisectorielles et des licenciements à répétition.

Dans le secteur pétrolier qui est en proie à des difficultés, l’homme y a fait ses classes. Il a passé 16 ans au sein de Shell Gabon où il a notamment occupé le poste de superviseur des opérations des champs de Gamba, d’Ivanga et de Totou, et du terminal pétrolier de Gamba. Parallèlement, à partir de 2007, il a été le porte-parole de de la puissante Organisation nationale des employés du pétrole (Onep).

Les nombreuses actions sociales qu’il a entrepris à Gabon Oil Compagny, seront sans aucun accentuées et étendus avec son entrée au gouvernement, au poste de ministre du Travail, de l’Emploi et de la Jeunesse chargé de la formation professionnelle. Une fonction transversale qui l’emmenera à intervenir dans plusieurs domaines de la vie publique.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire