Le gouvernement interdit la vente d’eau en sachet

Vendeur d'eau en sachet © D.R

Le ministre de l’Économie, de la prospective et de la programmation du développement, Régis Immongault Tatangani, a, dans un communiqué paru ce lundi 26 février 2018, sommé les opérateurs économiques, importateurs, producteurs locaux et distributeurs de l’eau en sachet de les retirer du circuit de distribution et commercialisation.



Dans son communiqué, le membre du gouvernement a sonné le glas de la vente de l’eau en sachets sur l’ensemble du territoire national, tout en exigeant le retrait desdits sachets sans délai du circuit de distribution et commercialisation. «La commercialisation sans autorisation de la DGCC, des eaux contenues dans des sachets demeure donc interdite sur l’ensemble du territoire national», a-t-on pu lire.

Régis Immongault Tatangani rappelle aux operateurs que la vente de ces produits est soumise à «l’obtention des autorisations de mise sur le marché et de mise en consommation délivrées par la direction générale de consommation et de la concurrence (DGCC), conformément entre autres, à l’arrêté fixant les conditions de transport et de conservation des produits et denrées alimentaires (…)».

Par ailleurs, le ministre de l’Econimie a instruit la direction générale de la concurrence et de la consommation de veiller à la bonne mise en oeuvre de l’interdiction tout en indiquant aux consommateurs le numéro vert 8085, pour toute signalisation à la DGCC de la présence des eaux concernée sur le marché national.

Laissez votre commentaire