mercredi,7 décembre 2022
AccueilA La UneGervais Oniane: «si la France devait quitter l'Afrique, le Gabon serait le...

Gervais Oniane: «si la France devait quitter l’Afrique, le Gabon serait le dernier pays où elle fera ses  bagages»

Ecouter cet article

Le président de l’Union pour la République (UPR) et candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2023, Gervais Oniane a indiqué au cours de l’émission Canapé Rouge de Gabon Media time diffusé ce lundi 28 mars 2022, vouloir renforcer davantage la coopération avec la France, partenaire historique du Gabon. Mais pour y parvenir ce dernier relève qu’il est nécessaire d’opérer un véritable changement de paradigme. 

Gervais Oniane  veut renforcer davantage la coopération avec la France. C’est ce que le candidat déclaré à la présidentielle de 2023 et président de l’Union pour la République (UPR), a laissé entendre , sur l’émission Canapé Rouge de Gabon Media time, dont il était l’invité. 

Selon ce diplômé en sciences politiques  et stratégies militaires, produit de l’institut des Hautes études de défenses nationales de Paris en France et du Centre américain d’études stratégiques sur l’Afrique, contrairement à ceux qui pensent le contraire, la Gabon aura du mal à décoller sans la France.  Surtout après le changement qu’il y aura à sa tête , au soir de l’élection présidentielle. « Nous aurons besoin de tous nos partenaires, à commencer par la France. Donc, moi président de la République, je vais plutôt renforcer notre coopération avec la France (…)», a-t-il indiqué.

Une idée qu’il justifie par l’état catastrophique du pays que pourrait trouver le nouveau locataire du Palais du bord de mer au soir de l’élection présidentielle. « Le jour où nous prendrons le pouvoir, préparons nous à trouver des caisses vides, les avions de l’armée de l’air au sol , les bateaux de la Marine nationale à quai. En somme, préparons nous à trouver une situation difficile. », a laissé entendre le président de l’Union pour la République. 

Pour lui, la France et le Gabon sont intimement liés historiquement, politiquement et surtout militairement. « Le Gabon a en son sein une base militaire française. c’est l’une des rares bases françaises qui reste en Afrique. Ce n’est pas un hasard. C’est parce que beaucoup ne savent pas qu’il y a trois abris nucléaires à travers le monde, le Gabon constitue un de ces trois abris nucléaires.  Ce qui veut dire que  même si la France devait quitter l’Afrique, le Gabon sera le dernier pays où elle fera ses  bagages. », a révélé Gervais Oniane.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x