Gamba : rumeur de délocalisation du siège d’Assala Energy

© GMT

Depuis l’annonce en mars dernier de la cession des actifs terrestres de Shell Gabon à Assala Energy, les populations des localités dans laquelle le géant pétrolier anglo-néerlandais s’était établi depuis une cinquantaine d’années vivraient désormais dans l’inquiétude. Des rumeurs persistantes d’une délocalisation du siège historique de Gamba dans la province de l’Ogooué-Maritime sème le doute chez les gambanais quant à la poursuite des activités de cette entreprise qui a contribué à développer considérablement la ville.



En garantissant aux employés ainsi qu’aux populations environnantes de leurs zones de production une pérennisation de l’action de Shell Gabon dans la région, Assala Energy était parvenu à lever partiellement ces inquiétudes. Cependant, depuis quelques jours, la rumeur d’un départ imminent de l’entreprise Assala Energy du siège Gamba a suscité une mobilisation importante des populations locales le lundi 29 janvier 2018, dans le chef-lieu du département de Ndougou.

A Gamba, les différentes communautés autochtones et étrangères se sont réunies dans le but de mettre en place un comité chargé de défendre la «non délocalisation» de la direction de la société Assala Energy qui serait sur le point de s’installer à Port-Gentil. A cet effet, une lettre de demande d’audience adressée au chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, a été rédigée au cours de cette assemblée dont les membres se sont par la suite dirigés vers la résidence du Préfet afin de lui faire un  compte rendu de cette manifestation.

La ville de Gamba vit une véritable descente aux enfers amorcée depuis le début de la crise qui frappe le secteur pétrolier. Un départ du directoire assènerait sans doute un coup fatale à la ville pétrolière. «C’est tout de même triste et révoltant de  savoir que le pétrole tiré à Gamba, où se trouve le terminal, et que la direction de la société se retrouve à Port-Gentil», a confié un manifestant, conscient de l’avenir sombre auquel la ville serait destinée si la rumeur venait à se confirmer.

Contacté par Gabon Media Time, la direction d’Assala Energy rassure : «Notre Siège social demeure et demeurera à Gamba». En effet, la capitale du département de Ndougou est un endroit stratégique pour le repreneur de Shell Gabon qui y possède les champs pétroliers (Gamba et Ivinga), ainsi qu’un Terminal qui gère environ 30% de l’exportation du pays.

Laissez votre commentaire