GabonOilGate : 2 milliards de FCFA décaissés au profit de Gregory Laccruche Alihanga

Gabon Gabonmediatime Gregory Laccruche Gabonoilgate Akanga Dupont Consulting
Gregory Laccruche Alihanga cité dans le GabonOilGate © D.R./GMT

Dans sa parution du mercredi 27 novembre 2019, le quotidien L’Union livre quelques éléments de réponse concernant les motifs de l’arrestation du Président du conseil municipal d’Akanda Gregory Laccruche Alihanga. Fortement impliqué dans ce qu’on présente aujourd’hui comme le GabonOilGate via sa société Dupont consulting company, le maire d’Akanda aurait profité des largesses de l’ancien ADG de la GOC Patrichi Tanasa qui aurait décaissé pas moins de 2 milliards de FCFA au profit de ce cabinet, en plus de l’achat de 16 pick-up. 


La nébuleuse financière autour de la société nationale des hydrocarbures Gabon Oil Company (GOC) a explosé en plein vol. La garde à vue de Patrichi Tanasa ancien Administrateur directeur général (ADG) de la société il y a quelques jours, donnait déjà des indications claires sur le niveau de corruption et de gabegie à la tête de cette société et ses principales filiales. 

En effet, plaque tournante de cette nébuleuse, la société Dupont consulting company gérée par le président du Conseil municipal de la ville d’Akanda au nord de Libreville qui vient d’être arrêté par le B2, aurait reçu à la suite d’un ultime décaissement le 7 novembre dernier, la modique somme de 2 milliards de FCFA en plus de 16 pick up flambants neufs, le tout sans justification apparente. 

Ces opérations qui soulignent un peu plus le caractère à la fois budgétivore, peu orthodoxe et surtout frauduleux dans la gestion de la GOC, jette un peu plus le discrédit sur une société dont on annonçait la fermeture il y a quelques mois suite à la mission de suivie du Fonds monétaire international (FMI). 

Par ailleurs, elle met à nu la gestion peu scrupuleuse de celui qui était présenté comme le « manager de l’année » Patrichi Tanasa, qui a mis en place en à peine deux ans, une véritable nébuleuse au profit de ses « amis et proches ». Au regard de ces éléments, Dupont consulting company et son gérant Grégory Laccruche Alihanga, ne semblent pas sorti de l’auberge. 

Laissez votre commentaire