Gabon/Banque mondiale :  57 milliards de FCFA pour développer l’employabilité

Le 14 juillet dernier, le ministre du Travail, Eloi Nzondo a procédé au lancement officiel du projet de développement des compétences et de l’employabilité (Prodece). Financé par la Banque mondiale, à hauteur de plus de 57 milliards de Fcfa, ce projet est essentiellement lancé en faveur des jeunes de 18 à 34 ans, peu ou pas du tout scolarisés.

Ce projet a pour objectif d’accroître l’offre de formation par la construction de nouveaux centres destinés aux métiers des BTP et des TIC, la réhabilitation des lycées techniques, le développement des compétences dans les secteurs porteurs de croissance, l’insertion des jeunes et la promotion de l’entrepreneuriat, etc.

Au cours de cette cérémonie, le ministre Eloi Nzondo à saluer l’engagement de la Banque mondiale notamment, en matière de réduction de la pauvreté, à travers les actions d’autonomisation des populations.

Durant son premier mandat, Ali Bongo relevait que le système de formation professionnelle et technique actuel est suranné, ne produisant que des diplômés qui ont du mal à s’insérer professionnellement. Ce qui a contribué à augmenter le phénomène du chômage. Il était donc devenu crucial d’adapter le système de formation aux normes internationales. Le Prodece fait partie des instruments de l’Etat pour renverser la donne.

Laissez votre avis