mercredi,8 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: Yves Barrasouaga, nouveau commandant en chef de la Gendarmerie nationale

Gabon: Yves Barrasouaga, nouveau commandant en chef de la Gendarmerie nationale

Ecouter cet article

C’est par décret présidentiel rendu public ce vendredi 3 avril 2020, que le général de Brigade Yves Barrasouaga a été porté à la tête de la Gendarmerie nationale. Jusqu’à sa nomination, il occupait le poste de Directeur général de la Direction générale des recherches. Il remplace à ce poste de commandant en chef sortant le général Jean Ekoua. 

Déployée sur toute l’étendue du territoire, la Gendarmerie nationale, corps d’élite de l’armée gabonaise sera désormais dirigée par le général de Brigade Yves Barrasouaga, ancien patron de la très célèbre Direction générale de la recherche où il avait été nommé il y a seulement 4 mois, le 22 novembre 2019. 

Très connu au sein de la Gendarmerie nationale pour son professionnalisme et sa rigueur, le général de Brigade Yves Barrasouaga a gravi un à un les échelons de ce corps d’élite. Diplômé de l’École nationale de Gendarmerie d’Owendo, de l’École d’officiers d’Etat Major de Libreville et de l’Ecole de guerre,  Yves Barasouaga est un officier supérieur de la Gendarmerie qui avant de prendre le commandant de la gendarmerie était aux commandes de la Direction générale de la recherche en tant que directeur adjoint. 

A la faveur des dernières nominations intervenues le vendredi 22 novembre 2019 au sein de l’armée gabonaise, le général de Brigade Yves Barrasouaga avait été promu patron de la DGR. Avant d’occuper ce poste non moins important, le limier a été successivement commandant de légion de la gendarmerie départementale centre-ouest, chef de l’État-Major de la Gendarmerie départementale. Des fonctions qu’il a occupé en très peu de temps, ce qui lui a valu son retour à la DGR cette fois, comme directeur. 

Il avait été promu le 13 juillet 2019 avec 2 autres officiers que sont Pambou Mbembo et Hubert Nganga au grade de général de brigade dans une cérémonie présidée par le commandant en chef de la Gendarmerie nationale de l’époque, le général d’armée Jean Ekoua. Moins d’un an après cette promotion, Le général de brigade Yves Barasouaga prend la tête du commandement comme le présageaient plusieurs officiers supérieurs hauts gradés de ce corps.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop