Gabon: Yolande Nyonda adoubée comme leader politique PDG de la Ngounié

Gabon Gabonmediatime 13 (6)
Yolande Nyonda au côté de Marcel Doupamby Matoka, Paul Malekou, Germain Ngoyou Moussavou et Jean de Dieu Moukagni Iwangou © D.R.

C’est à la faveur d’une cérémonie organisée au quartier Sibang dans le 6ème arrondissement de Libreville le samedi 13 juillet 2019 que la néo-ministre déléguée auprès du ministre de l’Education nationale en charge de l’Education civique Yolande Nyonda a reçu la bénédiction des notables de la province de la Ngounié. Un évènement qui fait suite à sa nomination en qualité de membre du Bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG) confirmant son ascension au sein de l’échiquier politique de la province. 



C’est à l’initiative des anciens ministres Marcel Doupamby Matoka, doyen politique du département de Tsamba-Magotsi et de Jean François Ndongou que s’est déroulée cette manifestation qui avait pour objectif de remercier le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba pour la nomination au gouvernement de leur cadette Yolande Nyonda. 

Une cérémonie qui a réuni plusieurs notables et  leader politique de la province de la Ngounié tel que Paul Malekou, Louis Gaston Mayila, le Général Flavien Nziengui Nzoundou, Germain Ngoyo Moussavou, Jean De Dieu Moukagni Iwangou ou encore Alfred Ngoma Madoungou, et qui avait a n’en point douter des allures de cérémonie d’adoubement pour l’actuel ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale. 

Tout en remerciant le président de la République pour avoir placé sa confiance à cette dernière, l’ancien ministre des Finances d’Omar Bongo Ondimba, Marcel Doupamby Matoka a exhorté celle qu’il considère comme « sa fille » à promouvoir les valeurs de rassemblement et d’unité. « C’est un devoir et une obligation importante, en tant que Ministre de la République, tu verras des vertes et des pas mûres. Il faut savoir pardonner. Il faut travailler avec tout le monde », a-t-il lancé à celle qui se voit ériger désormais en leader politique du Parti démocratique gabonais dans la province de la Ngounié.

Prenant la parole à la suite de l’ancien député de la commune de Fougamou Yolande Nyonda, a dit prendre la mesure de sa partition non seulement dans le gouvernement mais aussi sur le plan politique. A cet effet, elle a appelé au rassemblement  des filles et fils de la Ngounié pour oeuvrer à son développement. 

« Individuellement, nous ne pourrons rien faire de grand. Mais collectivement nous pouvons tout construire. C’est cela que le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, qui a tant donné à notre province, attend de nous…Ressaisissons-nous, Unissons-nous, construisons des ponts et non des murs entre nous car ce n’est qu’ainsi que la Ngounié gagnera. Une Ngounié unie, autour du Président de la République, c’est une Ngounié qui gagne », a-t-elle martelé.

Laissez votre commentaire