Gabon : voiries urbaines et Transgabonaise estimées à 741 milliards de Francs CFA

Gabon Gabonmediatime Route Nationale Libreville Kango
Dégradation avancée de la route nationale 1 entre Libreville et Kango © D.R.

Le ministère des travaux publics résolu à régler en partie le sempiternel problème des routes et des voiries urbaines s’est lancé dans un vaste projet de financement desdits chantiers en cours ou en voie d’exécution. Le gouvernement a indiqué les montants dégagés pour la réalisation de certains d’entres eux.    


La Transgabonaise reste ici le projet phare et certainement le plus attendu par l’opinion et par les populations gabonaises. Cette route économique censée régler une partie des problèmes l’impraticabilité de l’unique route menant à l’intérieur du pays fera l’objet d’un financement particulier. La Transgabonaise dont le dossier est conduit par le ministre de tutelle, Justin Ndoundagoye, bénéficiera d’un financement de 700 milliards de francs dans le cadre d’un Partenariat public-privé avec le groupe français Meridian. 

L’on peut donc, sans crainte d’être démenti, en  affirmer que les financements sont disponibles et que la réalisation ce tronçon ne devait pas connaître le sort réservé à beaucoup d’autres projets. La passion et la seconde nature du gouvernement pour les éléphants blancs.  

Le reste des projets dont celui en cours du Boulevard Triomphal vont essentiellement être supportés par l’Etat. Cette certitude découle des assertions du ministre des Travaux publics lui même Justin Ndoundangoye qui a affirmé que « tous les différents chantiers lancés ou en cours de lancement ont reçu une inscription budgétaire pour l’année 2019 et 2020 ».  

Dit autrement, les financements sont pour la plupart déjà clairement identifiés  à l’instar des travaux de voiries du Grand Libreville et du bassin versant de terre nouvelle du boulevard Triomphal, de la route bambouchine dont les travaux viennent d’être lancés, du tronçon Nkok, du Pk 80 ou encore de l’axe abamga boumi dans le Haut-Ogooué dont le financement est estimé à 41 milliards.  

Laissez votre commentaire