mardi,24 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon : voie express, Boulevard du Bord de mer, Mbadinga Madiya au...

Gabon : voie express, Boulevard du Bord de mer, Mbadinga Madiya au pied du mur !

Si le boulevard Triomphal  de Libreville fait aujourd’hui l’objet d’une attention particulière de la part du gouvernement, celui du Bord de mer et la Voie express ne devraient  pas être en reste, car ces voies elles aussi connaissent un état de délabrement avancé. Le ministère des Travaux publics désormais dirigé par Hugues Mbadinga Madiya devrait donc très vite se pencher sur la recherche de moyens de financement pour réhabiliter également ces édifices importants pour la capitale gabonaise. 

Si les voiries secondaires de Libreville font l’objet d’une particulière attention de la part du gouvernement ces dernières années, le réaménagement du boulevard du Bord de mer et de la Voie express ne devra pas être rangé dans les tiroirs. Car ces deux voies constituent les deux principaux axes de désengorgement du centre-ville de la capitale politique du pays. 

Gabon Gabonmediatime Voie Express La Fopi Libreville
Un nid de poule géant sur la voie express © GMT

Le boulevard du Bord de mer qui part du lycée Paul Indjendjet Gondjout (LPIG, ex-Lycée d’Etat) au pont Mpira au niveau du siège social de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) est la seule voie qui permet de relier rapidement le centre-ville en partant de l’aéroport et donc du nord de Libreville très habité aujourd’hui. Cette voie sert également aux populations du sud de Libreville, principalement habitants Owendo, de se rendre au cœur de la capitale. Si en apparence cette voie semble en bon état, il n’en demeure pas moins que certains tronçons connaissent un état de délabrement, notamment au niveau de l’immeuble qui abritait les locaux des Affaires étrangères où la moindre petite pluie cause des inondations qui entravent considérablement la circulation des automobilistes. 

Gabon Gabonmediatime échangeur De Nzeng Ayong Voie Express Libreville
Le trottoir en état de décomposition sur la voie express © GMT

Ces inondations fragilisent la structure de la route et pourraient engendrer des nids de poule pour la rendre encore plus fragile qu’elle ne l’est déjà. Au niveau de la présidence de la République également, les canalisations ont tendance à se boucher, ce qui expose cette zone aux inondations à la moindre pluie. Que dire de la zone de Batterie IV, où la montée des eaux du Komo et le fait que les caniveaux se bouchent régulièrement fragilisent également cette voie à ce niveau ? Pour éviter de se retrouver dans la même situation que celle du Boulevard Triomphal, le gouvernement gagnerait à étendre son projet de réhabilitation.

La Voie Express de Libreville n’est pas en reste, elle aussi, vieille de plusieurs années, de nombreux nids de poule y ont pris place. Après l’échangeur d’Awendjé, la chaussée est en piteux état et régulièrement des nids-de-poule entravent, sinon perturbent la circulation, malgré les colmatages opérés par les autorités. Au niveau du camp de police, situé en face de la Zone industrielle d’Oloumi, les inondations récurrentes fragilisent la voie. Actuellement, d’énormes trous sont observables sur la chaussée et contraignent les automobilistes à ralentir, ce qui cause des bouchons aux heures de pointes et occasionne des retards. 

Gabon Gabonmediatime Voie Expres Nzeng Ayong LibrevilleAprès l’échangeur de Nzeng-Ayong, la chaussée connaît également d’importants nids-de-poules, actuellement un énorme trou situé au niveau de la future station Gabon Oil cause souvent des accidents de la route sans que le gouvernement n’adopte des mesures idoines.  Après l’échangeur de la cité de la Démocratie, un énorme lac se forme sur la chaussée à la moindre pluie. S’il faut reconnaître qu’au niveau des Charbonnages les autorités ont initié les travaux pendant la saison sèche visant à remplacer la buse qui traverse la chaussée à cet endroit, il reste que plusieurs zones sur la Voie Express sont en état de délabrement très avancé. 

Il faut noter que la Voie Express permet de rallier Libreville du nord au sud. Elle est ainsi la principale voie d’accès à la capitale en partant d’Akanda et d’Owendo. Elle constitue également, le chemin le plus court pour rallier l’aéroport international Léon M’ba depuis Owendo. Avec le boulevard du Bord de mer, ces deux voies méritent une cure de jouvence au même titre que le boulevard Triomphal. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion