Le Gabon veut simplifier ses procédures douanières

Raymond Okongo, DG des douanes et des droits indirects © GMT

Du 10 au 21 septembre 2018 à Libreville, se tiendra un séminaire dirigé par Georges Claustres, expert en administration douanière du Fonds monétaire international (FMI). Ainsi, la mission aura pour objectif de soutenir le ministère de l’Economie dans sa quête de modernisation des procédures douanières.

Souhaitant simplifier les procédures douanières dans le pays, le ministère de l’Economie a sollicité l’appui d’Afritac centre pour atteindre cet objectif. C’est donc une mission d’assistance technique conduite par un expert en administration douanière du Fonds monétaire international (FMI), qui sera à Libreville dans les semaines à venir.

En effet, si les services douaniers permettent au pays d’engranger un flux important de liquidités, la lenteur dans l’exécution de leurs tâches n’est plus à démontrer. La décision du ministère de l’économie de faire appel à ces experts afin d’assister ses services dans la rédaction d’un projet d’instruction-cadre sur la procédure générale de dédouanement est donc salutaire.

Si la rédaction de ce projet d’instruction-cadre  doit idéalement déboucher sur la mise en place d’une procédure simplifiée, cohérente et informatisée, elle est également en accord avec les dispositions des différentes conventions internationales et régionales. Pour rappel, cette procédure intervient suite à la demande formulée par les autorités en mars dernier.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire