Gabon : vers une réduction des épreuves au CEPE

Gabon Gabonmediatime Salle De Classe Ecole Gabon
Une salle de classe au Gabon © Rougier Gabon

Soumis au cours de la rencontre qui s’est tenue le lundi 30 décembre 2019, entre le ministre de l’Education nationale Patrick Mouguiama Daouda et l’ensemble des syndicats de ce secteur, plusieurs projets de réformes pourraient voir le jour. C’est le cas du Certificat d’études primaires et elémentaires (CEPE) qui pourrait se dérouler seulement avec 3 épreuves notamment le problème, l’étude de texte et l’eveil. 


S’achemine-t-on vers une réforme du Certificat d’études primaires et elémentaires ? C’est la question qui taraude les esprits ces derniers jours depuis la rencontre entre le ministre de l’Education nationale et les partenaires sociaux, et qui a permis de mettre sur la table cette éventualité. En effet, le ministère de l’Education nationale aurait proposé une réduction des épreuves. Concrètement, il s’agirait de ne garder que le problème, l’étude de texte et l’éveil. 

Selon une enseignante qui a requis l’anonymat, « cet amendement du CEPE devrait donc entraîner la suppression de plusieurs épreuves phares à savoir la dictée, le calcul, le dessin et le sport. Le gouvernement estime donc que pour des raisons de coût lié à son organisation, le déroulement de l’ensemble des épreuves se fera en une seule journée ». Il faut souligner que si cette proposition venait à être adoptée, la Direction générale des examens et concours (DGEC) enregistrerait un gain  en temps et en argent. Dans la mesure où les vacations sont payées proportionnellement au nombre de jours de composition.

Toutefois, si pour certains ces modifications pourraient être bien accueillies, d’autres ne devraient pas s’en contenter. Et pour cause, les enseignants pourraient être les premiers opposants à cette série de réformes. Selon certaines indiscrétions, les enseignants auraient été mis en marge des réflexions autour desdites réformes.

Laissez votre commentaire