mardi,28 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: vers une nouvelle montée de tension dans les régies financières

Gabon: vers une nouvelle montée de tension dans les régies financières

Ecouter cet article

Alors que dans l’opinion, la situation au sein des régies financières semblait sur le chemin du règlement notamment depuis la participation de la Fédération des collecteurs des régies financières (Fecorefi) Comité d’administration mis en place sur la base des décrets n°00428 et 00429/PR/PM du 24 décembre 2020 portant sur des primes aux Régies financières, les choses semblent tout autres. Et pour cause, face aux agissements dudit comité qui saboterait les négociations entamées depuis plusieurs mois. 

En effet, cette organisation syndicale a, dans une note adressée à ses adhérents, dénoncé l’application à géométrie variable des décrets n°0048 et 00429/PR/PM du 24 décembre 2020 signé par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba et portant sur les primes des Régies financières. Une situation incompréhensible alors qu’elle s’était engagée à privilégier le dialogue. 

Pis, la Fédération des collecteurs des régies financières s’insurge contre l’attitude de la présidente du comité de coordination notamment au sujet de l’application du décret n°00428/PR/PM du 24 décembre 2020 fixant les modalités d’évaluation et d’attribution de l’intéressement Spécifique servi aux agents des Administrations des Douanes, Impôts, Trésor et des Hydrocarbures. 

« Après plusieurs saisines, nous n’avons reçu d’elle en retour  qu’un silence méprisant », indique le bureau de l’organisation syndicale. De ce fait, elle rappelle que s’ils ont effectivement perçu la Prime à la performance budgétaire (PPB), jusqu’à présent les agents des Régies financières disent n’avoir pas reçu celle liée à l’intéressement spécifique. Toute chose qui laisse planer une nouvelle montée de tension surtout avec la tenue d’une assemblée générale ce mercredi 28 juillet 2021.

 la Fédération des collecteurs des régies financières (Fecorefi) indique que le comité de coordination fait respecter à géométrie variable ces décrets. Elle pourrait bientôt claquer la porte des négociations avec le gouvernement, du fait du non-paiement de la prime liée à l’intéressement spécifique reconduite sur la base de ces décrets.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop