mercredi,7 décembre 2022
AccueilDerniers articlesGabon: vers une meilleure collaboration entre la CNAMGS et les CHU

Gabon: vers une meilleure collaboration entre la CNAMGS et les CHU

Ecouter cet article

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a présidé, le 14 avril 2022, une séance de travail entre les directeurs généraux des Centres hospitaliers universitaires (CHU) et le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS). Une rencontre tenue dans le cadre du renforcement de la collaboration entre la CNAMGS et les CHU du pays. 

Les relations entre la CNAMGS et les hôpitaux publics au Gabon n’ont pas toujours été au beau fixe. Les deux parties sont plusieurs fois arrivées au bras de fer pour impayés de ristournes. La semaine dernière, les différents directeurs généraux de la Cnamgs et des Centres hospitalo-universitaires étaient face à leur ministre de tutelle pour proposer des pistes de réflexion sur la gestion de leurs entités et évaluer les enjeux d’une collaboration franche. 

Ainsi, lors de la rencontre, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a préconisé la mise en place d’un cadre formel de concertation avec un mode de rencontre périodique. L’objectif selon lui, sera « le traitement diligent par la CNAMGS des factures des structures sanitaires aux fins d’améliorer l’offre de soins et la prise en charge des populations ».

Selon un communiqué émanant du ministère de la Santé, les directeurs généraux des CHU ont, à l’unanimité, salué l’initiative du  Dr. Guy Patrick Obiang. Ils auraient invité le gouvernement à repenser le système de financement de la santé par la mise en place d’un nouveau mécanisme qui permettrait à la CNAMGS de véritablement recouvrer les cotisations sociales de ses assurés et d’assurer un financement permanent des hôpitaux. De son côté, le directeur général de la CNAMGS, Séverin Anguilé, s’est engagé à effectuer le paiement intégral des dettes 2019 et 2020 des CHU.

Notons que cette rencontre intervient quelques jours après la sortie tonitruante de Marie-Thérèse Vane, la directrice générale du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL). En effet, lors d’un entretien accordé à L’Union, cette dernière faisait savoir que la CNAMGS est une pièce importante pour le fonctionnement régulier et efficace du CHUL. Mais surtout que le retard observé dans le paiement des ristournes de la CNAMGS constitue un goulot d’étranglement pour l’établissement sanitaire dont elle a la charge. 

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x