jeudi,23 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: vers une marche pacifique des écogardes pour dénoncer le non-paiement de...

Gabon: vers une marche pacifique des écogardes pour dénoncer le non-paiement de leurs salaires

Ecouter cet article

Las d’être tournés en bourrique dans la prise en compte de leur cahier de charges, les agents affiliés au Syndicat national des écogardes du Gabon (Syneg) envisagent de durcir le ton dès le lundi 12 Avril prochain. Pour ce faire, une marche pacifique sera organisée en direction de la Primature et le Trésor public afin de dénoncer le non-paiement de leurs salaires depuis 3 mois, les conditions de travail déplorables et l’absence de statut social.

Le ministère des Eaux et Forêts sous la houlette du Pr. Lee White est tendrement en train de se transformer en centre de revendications syndicales. Il ne passe pas une semaine sans que les agents n’envisagent une cessation concertée d’activités. Preuve que le dialogue ne fait pas partie intégrante des atouts du membre du groupe qui, excédé, semble plus disposé à déchaîner les forces de l’ordre sur ses collaborateurs qu’autre chose. 

Une attitude condescendante qui a fini par causer l’ire des écogardes qui ont tenu une Assemblée générale dans la journée du vendredi 9 avril dernier. Laquelle a abouti au durcissement de ton envers la tutelle. À cet effet, les gardiens du patrimoine forestier Gabonais vont observer un mouvement d’humeur ce lundi 12 avril prochain. « Lundi, c’est la marche vers la primature et le trésor. Advienne que pourra » , a d’ores et déjà annoncé, le Secrétaire général du Syneg Hugues Stéphane Ekome Ekomie

Pour rappel, le Syndicat national des écogardes du Gabon revendique le paiement de ses arriérés de salaires qui s’élèvent à 3 mois. Une éternité pour ces agents qui n’ont toujours pas de statut social et qui dépendent entièrement de leurs rémunérations. À cela s’ajoutent des revendications liées à la sécurité sociale des écogardes. Un chapelet de maux qui gangrènent le quotidien de ces pères et mères de famille qui se sacrifient pour les intérêts de toute la nation en dépit des conditions de travail continuellement en dégradation.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop